cheminsUn homme jeune, très jeune, commet un jour sans le vouloir un acte irréparable, et dès cet instant la vie sera pour lui une longue cavale qui le mènera de Verdun à Paris, de Paris à Marseille, de Marseille en Corse, de Corse en Italie, d'Italie au Monténégro, du Monténégro en Turquie, de Turquie en Grèce, et enfin Grèce à Marseille, dans l'immédiat après-Mai 68, où il découvrira en tant qu'aide-infirmier cet autre monde qu'est l'hôpital psychiatrique. Telle est donc la trame picaresque du premier roman de René Frégni qui sait de quoi il parle, longtemps familier de la route et compagnon de l'aventure, et qui surtout exprime admirablement la solitude, la détresse, l'humour et l'inébranlable volonté de survivre d'un être désormais en marge.

 

 

  • Poche: 346 pages
  • Editeur : Gallimard (13 février 1992)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français

 

Prix Populiste 1989
 
 

Commentaires   

0 #2 Chantal Michel 23-09-2020 17:39
Le 13 septembre je vous ai vu et entendu aux flâneries des jardins Aixois et j'ai eu envie de découvrir vos livres . J'ai commencé par le premier . En le lisant j'ai senti quelque chose de familier , j'ai senti un souffle du parler Marseillais , et puis j'ai senti quelque chose de sensuel , et quelque chose de bouleversant . C'est ce que je recherche dans mes lectures .
Citer
0 #1 gregoire 24-04-2018 18:22
Rarement été autant remué par une lecture .... C'est un peu comme du Céline mais en plus magistral dans les images et la lumière .
JP G
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir