FREGNI 4Lorsque le douzième coup de midi tombe du clocher des Accoules, un peu plus bas, sur les quais du Vieux Port, les poissonnières se mettent à crier : "Les vivants au prix des morts ! ". Et chaque touriste se demande s'il s'agit du poisson ou de tous ces hommes abattus sur un trottoir, sous l'aveuglante lumière de Marseille...

A Marseille, René n'y va plus que rarement. Il préfère marcher dans les collines de l'arrière-pays, profiter de la lumière miraculeuse de sa Provence et de la douceur d'Isabelle.

Il va toutefois être contraint de retrouver la ville pour rendre service à Kader, un encombrant revenant. Kader qu'il a connu lorsqu'il animait des ateliers d'écriture à la prison des Baumettes, belle gueule de voyou, spécialiste de l'évasion. Kader, qu'il voit débarquer un jour à Manosque traqué par toutes les polices, en quête d'une planque, bien avant la fin prévue de sa longue peine. Dès lors, il est à craindre que le prix des vivants soit fortement revu à la baisse...

Commence un face à face entre le silence de l'écriture et celui des quartiers d'isolement, entre la petite musique des mots et le fracas des balles. Au fil de l'intrigue haletante, René Frégni entraîne le lecteur de surprise en surprise, tout en célébrant de son écriture brutale et sensuelle la puissance de la nature et la beauté des femmes.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

   

Prochaines rencontres  

<<  <  Novembre 2019  >  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
      1  2  3
  4  5  6  7  8  910
11121314
182122
2526272829 
   

Réseaux sociaux  

   

Visites depuis le 04/01/2018  

Aujourd'hui29
Hier47
Cette semaine400
Ce mois1106
Total38371

Infos Visiteur


Qui est connecté

2
Connecté

17/11/19
   
  • Site modifié le :dimanche 08 septembre 2019, 08:49:16.